La parole aux syndicats : présentation de la Fédération des Syndicats de l’Enseignement du Togo

La parole aux syndicats : présentation de la Fédération des Syndicats de l’Enseignement du Togo

Partie 1

L’article qui suit est une présentation de la FESET, la Fédération des Syndicats de l’Enseignement du Togo, avec son histoire et d’autres éléments fondamentaux pour comprendre son fonctionnement. Tout au long de la semaine, une autre publication aura lieu afin de vous montrer la FESET plus en détail et aussi mieux connaitre la sphére syndicaliste.

Créée en novembre 1992, la Fédération des Syndicats de l’Enseignement du Togo (FESET) apparait sur la scène togolaise le moment où syndicats, fédérations et ceux de l’ère démocratique avaient un point en commun: ils étaient favorables à l’arrêt des activités pédagogiques, suivant l’appel à la grève générale illimitée non négociable. La FESET s’était engagée à mener des revendications qui paraissaient à ce moment légitimes pour les enseignants.

La FESET est affiliée  à la centrale syndicale Union Générale des Syndicats Libres (UGSL). En 1990, elle  mobilisait spécifiquement environ dix mille (10.000) enseignants dénommés enseignants auxiliaires et luttait pour leur intégration dans la fonction publique, la préservation des activités pédagogiques lors des troubles politiques de la décénie.

Adhérents

La FESET mobilisait l’ensemble des enseignants auxiliaires estimés à plus de dix mille. Suite à leur intégration en 2005 dans la fonction publique et avec plus de liberté syndicale puis la naissance d’autres syndicats,  les enseignants convergent spontanément vers les formations syndicales qui bravent l’Etat. Ceci ne permet plus d’estimer facilement le nombre exact des membres.

La FESET a des bureaux régionaux sur toute l’étendue du territoire et échange avec plus de quinze mille (15.000) enseignants qui partagent sa stratégie de travail.

Une vaste campagne de mobilisation des enseignants est lancée depuis le 10 avril 2019 par la FESET lors de  la vulgarisation de l’analyse des résultats des évaluations nationales des apprentissages scolaires au primaire de l’année scolaire 2018/2019. Au total trois cent quatre-vingt-cinq enseignants sont touchés. La pandémie de COVID-19 n’a pas permis d’aboutir à une assemblée pour rénover les instances dirigeantes et enregistrer les nouvelles adhésions qui s’enregistrent continuellement.

Politiques de genre et en faveur des jeunes

La FESET est impliquée dans l’élaboration de plusieurs manuels de formations en lien avec  le genre, la protection des enfants et des jeunes : manuel de formation sur la protection des enfants contre les violences en milieu scolaire y compris celles basées sur le genre, manuel de formation des parents sur les violences faites aux enfants et l’enregistrement systématique des naissances, endossée par l’Etat avec le financement de l’UNICEF. Elle participe aussi à la formation des enseignants et des parents sur ces manuels.

Dans son bureau fédéral, l’équipe compte sept femmes, soit 41 %, sur les dix-sept membres.

Atelier de formation des enseignants FESET
Atelier de formation des enseignants sur les violences éducatives

Principales représentations

La FESET est représentée dans plusieurs structures qui œuvrent pour le développement du système éducatif et de la mise en œuvre des plans et programmes éducatifs à savoir :

  • le Cadre Permanent de Concertation (CPC), créé le 29 décembre 2011,une instance d’échanges d’informations entre l’Etat et les syndicats des enseignants pour un meilleur exercice du métier dans un climat apaisé. Elle se saisit de toute question liée spécifiquement aux enseignants, en débat et propose des pistes de solutions au gouvernement ;
  • l’Equipe Nationale d’Evaluation des Acquis Scolaires (ENEAS) au Ministère des Enseignements Primaire et Secondaire ;
  • le groupe de travail tripartite Gouvernement, organisations des syndicats d’enseignants et autres partenaires, commecentrales Syndicales, Associations des Parents d’Elèves et d’Etudiants, Coalition Nationale pour l’Education Pour Tous (CNT/EPT), Enseignement Confessionnel, tous mis en place par le gouvernement à travers l’arrêté n° 2018-003/PM/RT du 18 janvier 2018 et qui a travaillé du 30 janvier au 16 mars 2018 pour définir un protocole d’accord mettant en évidence les plus importantes mesures engagées par l’Etat au cours des années 2009 et répondre aux préoccupations puis aux revendications des enseignants du secteur public.

    echanges_enseignants_feset
    Echange avec des enseignants sur les résultats des évaluations des apprentissages scolaires organisées par l’ENEAS

Pourcentage élections professionnelles et budget annuel

A ce jour, les élections professionnelles sont encore à l’étape de projet. Cependant la centrale syndicale dont la FESET est affiliée est membre du Conseil National du Dialogue Social.

La FESET n’a pas de budget annuel fixe.

Siège

Le siège de la FESET se trouve dans les locaux de l’Hôtel de la Bourse du Travail qui abrite sa centrale syndicale.

–       Représentations locales

La FESET est créée par un ensemble de syndicats ci-après cités :

  • Syndicat Libre des Enseignants du Préscolaire et du Primaire du Togo (SYLIEPPT)
  • Syndicat Libre des Enseignants du secondaire Général du Togo (SYLIEST)
  • Syndicat Libre de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (SYNLETFOP)

En plus du bureau fédéral, chaque syndicat dispose d’une représentation nationale formée de représentants des bureaux régionaux.

La FESET a à sa tête un coordonnateur national. KANITOM Kofi, chef projet Education inclusive des enfants handicapés à la CNT/EPT.

D’autres membres l’accompagnent et l’appuient dans le pilotage de la fédération. Lors de notre deuxième publication sur la FESET, nous allons connaitre un peu plus ses membres et ses activités.

Plus d’informations sur la page Facebook de la FESET.

Laisser un commentaire